• Voici le lien:

    http://www.noslibertes.org/dotclear/index.php?post%2F2012%2F01%2F10%2F610

    Prise de rendez vous au: http://www.bruno-laharrague.com/


    votre commentaire
  • Il n’est jamais trop tôt pour prévenir les problèmes ou les douleurs au niveau du cou mais il n’est jamais trop tard pour les éviter ou les soulager

    Conseil: faire un traitement Ostéopathique et vous procurer un oreiller adapté 

    L’oreiller anatomique a mémoire de forme est un oreiller spécifique conseillé voir même indispensable pour les personnes souffrant de cervicalgies.

    Avoir un oreiller adapté cela vous permettra de conserver vos vertèbres cervicales dans une position correcte, dans le prolongement de la colonne.

    Une bonne position de sommeil assure une détente et une nuit incomparable et réparatrice. Une mauvaise position la nuit gène le sommeil tout en créant des contractures, des blocages et donc des douleurs au niveau du dos et des cervicales.

    Votre Ostéopathe sera à votre service pour plus de renseignements et pourra vous faire un bilan et un traitement adapté à votre pathologie.

    Pour avoir des conseils et un rendez-vous d' Ostéopathie: http://www.bruno-laharrague.com/

    Cabinet d' Ostéopathie: 1 Bis place Victor Gentille 40510 SEIGNOSSE Le Penon


    votre commentaire
  • Bruno LAHARRAGUE Ostéopathe du Sport certifié

    Prise de RDV : http://www.bruno-laharrague.com/


    3 commentaires
  •  

    L'ostéopathe commence sa consultation par un interrogatoire du patient et un examen postural approfondi. Grâce à des tests palpatoires spécifiques, l'ostéopathe va ensuite chercher les zones du corps présentant des restrictions de mouvements susceptibles d'altérer l'état de santé. L'ensemble de ces tests permet de poser le Diagnostic Ostéopathique Spécifique (D.O.S.). 

    Les mains du praticien vont chercher, trouver et réharmoniser l'ensemble des structures perturbées dans leur mobilité. 

    Le geste ostéopathique est doux, indolore et fait appel à la mobilité propre de chaque tissu. L'ostéopathe choisit la technique la mieux adaptée et la plus confortable pour chaque patient, en fonction de son âge et de sa morphologie. Par exemple, un genou et un estomac peuvent perdre leur mobilité, mais étant formés de tissus très différents leur traitement fera appel à des gestes différents.

    Les interventions manuelles de l'ostéopathe vont stimuler les systèmes physiologiques du corps humain, en ayant la possibilité d'agir sur tous les tissus corporels :
    - articulaires : pied, cheville, genou, hanche, coude, épaule, maxillaire, crâne, colonne vertébrale...
    - viscéraux : foie, estomac, vessie, intestins...
    - vasculaires, respiratoires, nerveux, osseux, conjonctifs...

    Selon les cas à traiter, les temps de traitement seront différents. Pour une pathologie aiguë (séquelles d'entorse, par exemple), une à deux consultations peuvent suffire. Pour une pathologie chronique, le traitement pourra être plus long. Il est en effet erroné de penser que la sédation de la douleur signifie la guérison.

    Les techniques fonctionnelles :
    Elles se différencient des techniques structurelles par la participation totale de l'individu à son traitement.
    L'ostéopathe n'agit pas seul, il permet au patient, par des points d'appui sur son corps, et par l'intermédiaire des fascias, des muscles, de la respiration, d'aider à la correction ; Ces techniques permettent, par exemple, de réguler le transit intestinal.

    Les normalisations de type Sutherland :

    Elles sont très douces, les pressions n'excédant pas 5 à 20 g à la pulpe de chaque doigt. Les mouvements des mains de l'ostéopathe sont à peine perceptibles. Elles sont utilisées pour soigner des phases hyperaiguës, un torticolis par exemple.
    Elles libèrent des sutures crâniennes, par des manœuvres d'équilibration du rythme et de l'amplitude du mouvement crânien. Le résultat obtenu est un meilleur équilibre neuro-végétatif : augmentation du tonus général ou relaxation et détente, selon les cas.

    Les techniques fonctionnelles myotensives :
    Le patient est actif, il coopère au geste qui va le soulager. Ce sont des manœuvres de contraction-relâchement musculaire. Elles sont indiquées dans les phases aiguës de lumbago, d'inflammation locale. Cette méthode est indolore, active et s'adresse aussi bien aux vieillards qu'aux enfants.

    Les techniques « crânio-sacrées » :
    Le traitement crânio-sacré (occiput et sacrum) est une spécificité de l'ostéopathie. Il est très utilisé pour les nourrissons dès la naissance.
    L'ostéopathe, par son action manuelle, est capable de sentir des mouvements spécifiques au niveau du crâne. Ces mouvements sont rythmiques et tout l'art de sa palpation sera de déterminer la qualité et la quantité de leur amplitude. Ce mouvement alternatif est appelé Mouvement Respiratoire Primaire (M.R.P.).
     
    L'occiput et le sacrum possèdent un rythme : ces deux os forment un couple bio-dynamique appelé « mouvement crânio-sacré ».
    Cette particularité permet au praticien d'intégrer ce paramètre dans son Diagnostic Ostéopathique Spécifique (D.O.S.), afin de qualifier et quantifier son traitement manuel. Ceci explique que l'ostéopathe, lors de sa consultation, investigue autant le crâne que le sacrum. 

     

    Prise de rendez vous  http://www.bruno-laharrague.com/


    votre commentaire